QUITTER LE SITE

Où commencer

L’exécution des stratégies devrait s’adapter aux contextes locaux et nationaux de chaque pays. Elles doivent être hiérarchisées en fonction des besoins des victimes du pays, de la disponibilité des ressources, et des politiques et protocols nationaux. La formation pourrait ne pas être le meilleur point de départ. Les différentes étapes de la mise en oeuvre des stratégies pourraient être les suivantes:

  • Hiérarchiser la réforme des législations, des politiques, des procédures et des pratiques qui entravent l’accès à la justice ou nuisent gravement aux victimes, comme les législations sur le viol qui permettent à son auteur d’échapper aux poursuites en épousant sa victime (pour de plus amples renseignements veuillez consulter le module Législation);

  • Lancer une campagne de mobilisation efficace pour la promotion des réformes (pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le module Actions de plaidoyer;

  • Nommer du personnel compétent aux points d’entrée du système judiciaire pour fournir des renseignements respectueux des droits des victimes et utiles à leur cause;

  • Évaluer le travail des procureurs et des juges dans les affaires de violence sexiste et les tenir pour responsables s’ils n’appliquent pas la loi;

  • Moderniser l’infrastructure de l’appareil judiciaire, comme le matériel de bureau, l’équipement médico-légal, les ressources pour les enquêtes et le transport;

  • Former les procureurs et les magistrats sur les législations et les dynamiques relatives à la violence sexiste (Morrison et. al. 2004).

 

 


Sujet suivant   Ratification des traités