Secteur de la sécurité
Related Tools

Analyse des forces, faiblesses, opportunités et menaces (FFOM)

Dernière modification: December 29, 2011

Ce contenu est disponible dans

Les options
Les options
  • L’analyse des forces, faiblesses, opportunités et meances (FFOM) est une méthode de planification stratégique utilisée pour évaluer les opportunités internes et externes d’un projet/programme ou d’une institution/organisation. Elle peut également aider à élaborer un plan d’action pour une nouvelle initiative.

  • Les forces et les faiblesses reflètent le contexte interne d’un programme ou d’une organisation.

  • Les opportunités et les menaces font référence au contexte externe, notamment aux facteurs échappant au contrôle du programme ou de l’organisation, qui affectent leurs activités.

 

Exemple : Analyse FFOM pour l’institutionnalisation d’un programme de formation des personnels de police sur la violence domestique

 

POSITIF

NÉGATIF

Niveau interne

Forces (capacités internes) :

  • Volonté résolue des hauts responsables de la police d’améliorer les interventions du service face à la violence domestique

  • Plusieurs agents compétents ont participé à une formation des formateurs et sont disponibles pour dispenser des formations aux nouvelles recrues

  • Il existe des programmes et des matériels de formation en matière de violence domestique qui ont été appliqués avec succès aux nouvelles recrues

Faiblesses (limitations internes) :

  • Présence de la police et dotation en personnel limitées dans les communautés et pressions des responsables des postes de police locaux pouvant empêcher le personnel d’assister à toutes les sessions de formation

  • Absence de système d’enregistrement de données et de rapports pour la violence domestique au sein des forces de police, d’où des difficultés à appliquer la formation

  • Taux élevé de renouvellement du personnel de la police au niveau communautaire

Niveau externe

Opportunités (facteurs externes positifs) :

  • L’ONG locale qui a administré la formation pilote sur la violence sexiste s’intéresse à travailler avec le département de formation de la pour intégrer le cours dans les programmes de formation professionnelle initiale et de perfectionnement en continu.

  • Un bailleur de fonds international a financé la formation sur la violence domestique pour les forces armées et s’intéresse à en faire autant pour la police.

Menaces (défis/facteurs externes limitatifs) :

  • La violence à l’égard des femmes est considérée comme normale par les dirigeants communautaires, qui n’appuieront peut-être pas les interventions de la police dans les cas d’incidents.

  • La législation sur la violence domestique ne précise pas les mesures que la police doit prendre, ce qui peut s’opposer aux interventions policières normalisées présentées dans la formation

  • La politique d’austérité budgétaire de l’État risque de priver le programme de financements suffisants.

Adapté d’après : DCAF. 2009. Genre et réforme du secteur de la sécurité - Supports de formation en ligne : Contrôle du secteur de la sécurité par la société civile : exercice 6. DCAF. Genève.

 

  • Un certain nombre de points importants sont à prendre en considération lors de la réalisation d’une analyse FFOM, notamment :

    • L’activité devrait être dirigée par un facilitateur/une facilitatrice expérminenté(e) et menée avec une groupe de parties prenantes de l’institution cible ou des acteurs qui participeront à une initiative spécifique; pour obtenir une efficacité optimale, ce groupe devrait compter moins de 20 personnes et il y aura donc lieu, le cas échéant, de former plusieurs groupes pour procéder à un exercice de brainstorming.

    • Si les participants ne connaissent pas cette méthode, le facilitateur/la facilitatrice devrait la présenter et en expliquer les quatre composantes en donnant des exemples de ce qui pourrait y être inclus, puis répartir le groupe en petites équipes, (6 à 8 personnes) pour procéder à l’analyse.

    • Il est important d’allouer un temps suffisant aux groupes pour les activités de brainstorming, la présentation des résultats à l’ensemble du groupe et une discussion de l’analyse, ainsi que de veiller à ce que celle-ci soit complète et tienne compte des points de vue des diverses parties prenantes concernées par l’initiative ou bénéficiaires de celle-ci (DCAF, 2009).

Outil clé

Genre et réforme du secteur de la sécurité - Supports de formation en ligne (DCAF, 2009). Ce site Web. destiné aux praticiens travaillant avec les acteurs et les institutions du secteur de la sécurité ou appartenant à ces institutions, propose des activités et des matériels de formation pour accompagner la trousse à outil Genre et réforme du secteur de la sécurité. On y trouvera en particulier deux activités ayant trait à la réalisation d’une analyse FFOM : Contrôle du secteur de la sécurité par la société civile : exercice 6 et Place du genre dans la réforme de la police : exercice 6.