Abri
Related Tools

Élaboration d’un cadre programmatique

Dernière modification: September 14, 2012

Ce contenu est disponible dans

Les options
Les options

À partir des conclusions d’une recherche formative, il faudra procéder à l’élaboration d’un cadre programmatique pour illustrer les liens entre les apports, les produits et les résultats, qui pourrait être structuré de différentes façons pour refléter les caractéristiques des abris pris individuellement. Tout cadre programmatique devrait comporter les éléments suivants:

  • Une théorie du changement pour les programmes d’hébergement, qui explique la manière dont certaines des   activités ou l’approche utilisée dans une intervention contribueront à une issue ou un résultat particuliers souhaités par l’organisation. Par exemple: Si des femmes qui fuient la violence familiale se voient offrir ou sont capables d’accéder à un hébergement, leur sécurité immédiate sera assurée et le risque de subir de nouvelles violences réduit.   
  • Une description des récipients ou bénéficiaires du programme, comme des femmes et leurs enfants ou des filles qui fuient la violence et qui:
    •  sont à la recherche d’un hébergement sûr et de soutiens de courte durée (abri d’urgence);
    • ont déjà vécu dans un abri d’urgence mais nécessitent un hébergement sûr et des soutiens de plus longue durée pour atteindre leurs objectifs (abri ou logement transitoires); ou
    • ne vivent pas à présent dans des abris mais nécessitent divers services de sécurité et de soutien (services d’intervention/logement alternatif) pour atteindre leurs objectifs.  
  • Une définition des apports au programme, qui sont des ressources financières et autres ressources nécessaires à la fourniture de services et à la programmation connexe dans les foyers d’hébergement. Ces ressources peuvent comprendre:
    • Un financement, assuré par des administrations locales, des fondations communautaires, des organes fédéraux ou des bailleurs de fonds privés.
    • Du personnel, y compris du personnel d’accueil des centres d’hébergement ou de première ligne, du personnel de secours, des coordonnateurs ou des superviseurs, des administrateurs et des gestionnaires.
    • Des bénévoles, y compris les participants aux différents conseils et comités ou les prestataires de services de soutien par le biais de la gestion de dons ou de la fourniture de moyens de transport.
    • Des installations, y compris la structure physique de l’abri, les locaux et le matériel de bureau (par ex. véhicules, ustensiles de cuisine, etc.) et autres articles (vêtements, produits d’hygiène personnelle, articles pour enfants, etc.).
  • Une définition des activités, qui comprennent tous les services et soutiens fournis par un programme ou un abri pour atteindre les résultats souhaités, et qui peuvent comporter:
    • Des activités à l’arrivée et des activités d’évaluation
    • L’aménagement sécuritaire
    • Soutien aux besoins de base et dons ou  autres ressources  
    • Conseils individuels et services de défense des droits
    • Groupes de soutien féminins
    • Plaidoyer et orientations
    • Garde d’enfants et/ou pension alimentaire pour enfants
    • Services de suivi et d’intervention
  • Les produits, qui sont essentiellement les nombres d’interactions liées aux soutiens et aux services dont bénéficient des femmes et des enfants au cours de leur séjour dans un abri ou de leur participation à un programme.  À titre d’exemples:
    •  nombre des femmes et des enfants accueillis dans les abris (habituellement par mois)
    • nombre des femmes et des enfants qui n’ont pas reçu une assistance ou ont été refusés
    • raisons du refus
    • taux d’occupation dans les abris (normalement le pourcentage des lits ou des dortoirs remplis une certaine nuit ou pendant un mois)
    • nombre et type de services demandés par la femme et nombre et type et services fournis.
    • Des résultats escomptés, qui décrivent le changement prévu à la suite du séjour dans l’abri ou à la participation au programme. Les énoncés d’objectifs doivent être élaborés avec soin de sorte qu’ils indiquent clairement le type de changement qui sera évalué et permettent de réaliser les objectifs proposés. Les objectifs doivent refléter le contexte et les besoins des femmes bénéficiaires du programme et, bien que leur évaluation puisse être difficile à réaliser dans un foyer d’hébergement à court terme, la plupart des foyers d’accueil aspirent à atteindre plusieurs objectifs. Ceux-ci portent sur des changements au niveau des connaissances, des attitudes, des compétences, du comportement, de l’état psyschologique ou des conditions de vie des survivantes, causés par la fourniture des services leur permettant de satisfaire leurs besoins sécuritaires, pratiques, psychologiques et liés aux enfants.

Pour les abris dotés de programmes à plus long terme (six mois ou plus) ou de services d’intervention, les résultats pourraient être les suivants:

  • Les femmes et les enfants vivent en sécurité plus longtemps
  • Les femmes et les enfants sont rattachés aux ressources et aux soutiens dont ils ont besoin pour             atteindre leurs objectifs
  • Les femmes ont accès à une source de revenu stable
  • Les femmes disposent d’un logement stable, abordable et sécurisé
  • Les femmes atteignent les objectifs qu’elles se sont fixés (Scottish Women’s Aid, 2011).

 

Exemple: Au cours du processus d’évaluation de leurs services, des foyers d’hébergement en Irlande, en Écosse et au Portugal ont indiqué les objectifs et résultats suivants:

 

Objectifs

Résultats

Renforcer la sécurité des femmes et des filles 

  • les femmes seraient physiquement en sécurité dans l’abri
  • les femmes disposeraient de plus de moyens pour assurer leur sécurité et celle de leurs enfants 

Élargir l’accès des survivantes aux ressources communautaires susceptibles d’améliorer leur bien-être

  • sensibilisation accrue des femmes aux options et aux ressources communautaires 

To empower women

Survivors have more:

  • knowledge about domestic abuse dynamics,
  • knowledge of options available to them, and
  • confidence in their decision making

 

Adapté d’après: Chris M. Sullivan, Isabel Baptista, Sharon O’halloran, Lydia Okroj, Sarah Morton & Cheryl Sutherland Steward. 2008. “Evaluating the Effectiveness of Women’s Refuges: A Multi-Country Approach to Model Development”, International Journal of Comparative and Applied Criminal Justice, 32:2, 291-308  

 

Une fois le cadre programmatique établi, il faudra passer à l’élaboration d’un plan de suivi et d’évaluation pour guider les activités tout au long du cycle de programmation. Ces plans doivent comporter un calendrier de       collecte de données de base (ou des informations relatives aux résultats à partir de la situation qui prévaut au lancement du programme), l’échéancier et les modalités de suivi des activités et les résultats individuels dans le temps, et toutes les  évaluations à mener, le plus souvent à mi-parcours ou à la fin de l’activité. Le suivi et l’évaluation fournissent des rétroactions constantes au centre d’hébergement, lui permettant d’améliorer ses pratiques, de modifier des choses qui ne marchent pas et de suivre les progrès accomplis afin de pouvoir en faire    rapport aux gouvernements, aux bailleurs de fonds et à d’autres donateurs potentiels. Voire les indications sur la réalisation de suivis et d’évaluations.