Abri
Related Tools

Considérations générales

Dernière modification: September 14, 2012

Ce contenu est disponible dans

Les options
Les options

L’installation d’un abri suppose un investissement considérable par de nombreuses parties prenantes, qui comprennent généralement des organisations communautaires prestataires de services directs, des organismes publics (ou autres bailleurs de fonds) qui fournissent des ressources financières et assurent le contrôle de la qualité et la surveillance, et de nombreuses autres institutions de tous les secteurs et de groupes de la société civile qui participent aux activités de soutien des survivantes de la violence dans le cadre d’une intervention concertée ou d’un réseau d’orientation. La mise en place d’un foyer d’accueil implique une planification rigoureuse avancée et doit observer un ensemble clair de principes directeurs.

La première étape de la création d’un abri consiste à mobiliser une  équipe chargée de diriger sa construction et poser les jalons de son développement. Cette équipe doit se composer de personnes qui ont des connaissances de base des formes de violence subie par les femmes dans la communauté et des modèles et des effets liés à ces violences (défenseurs des droits des femmes, groupes de soutien des victimes et groupes d’auto-assistance, conseillers, juristes et avocats, agents de police et prestataires de soins de santé spécialistes de cette question).

L’équipe de planification doit participer à l’analyse situationnelle de la communauté ou des communautés cibles (qui comporte un examen de l’incidence et de la prévalence de la violence, une cartographie des services et des ressources disponibles fournis par des acteurs étatiques et non-étatiques, des attitudes des femmes, la   recherche d’aide et les points de vue relatifs aux soutiens dont elles ont besoin, et le cadre juridique et politique définissant l’engagement de l’État concernant les foyers d’hébergement et les services connexes)

L’équipe doit également participer à l’élaboration d’un cadre programmatique, qui peut contribuer à ce qu’il y ait une compréhension commune concernant: 

  •  la vision, la mission et l’objectif du foyer d’hébergement (par ex. offrir la possibilité d’une vie stable dans un cadre sécuritaire et hospitalier);
  • les bénéficiaires visés (c’est-à-dire toutes les femmes et leurs enfants, ou certains groupes de survivants uniquement, etc.);
  • la stratégie (c’est-à-dire les compétences à renforcer pour réaliser les objectifs du foyer d’hébergement); et
  • les valeurs qui facilteront la réalisation des objectifs fixés par l’abri (ex. sécurité, communication et autodétermination).                     

Ce processus peut également contribuer à améliorer les services, à recruter du personnel de qualité et des sympathisants, à centrer le processus de prise de décision et à jeter les bases de la conception du centre d’hébergement (Lipton, 1996; Curran: Away From Violence - WAVE, 2004a).              

 

Exemple: 

Barbados

Le Business & Professional Women’s Club de la Barbade, qui vise à encourager la participation des femmes et des hommes, sur un pied d’égalité, au pouvoir et au processus de prise de décision, gère l’unique centre d’hébergement pour les victimes de la violence sexiste dans l’île.

La vision du foyer d’hébergement est de créer une communauté sans violence familiale où chaque foyer est un havre de paix pour la famille qu’elle abrite.

La mission de l’abri est d’aider les victimes adultes et enfants et les survivants de la violence familiale par des mesures de sécurité,      d’intervention et de soutien, de sensibiliser le public à la violence familiale et de plaider pour le changement social contre la violence familiale.

Source: The Carribean Professional NGO Database. Barbados Professional Women.