Abri
Related Tools

Configuration et aménagement

Dernière modification: September 14, 2012

Ce contenu est disponible dans

Les options
Les options
  • La planification des infrastructures et de la configuration des installations implique trois considérations clés: la taille des abris, les besoins des femmes et des enfants qui utiliseront cet espace et la gamme des services proposés au sein de l’établissement.

 Déterminer la taille des abris

  • La taille de l’abri devrait être déterminée en fonction du nombre estimé de femmes et d’enfants qui y résideront ou y auront accès pendant une certaine période de temps. Ce calcul permet d’évaluer l’espace et le nombre de pièces/lits nécessaires.
  • La planification du nombre de pièces pour les femmes et les enfants devrait tenir compte de la taille de la famille, notamment le nombre moyen et les différents âges des enfants susceptibles de séjourner dans l’abri avec leurs mères. Ces estimations sont importantes à l’élaboration de stratégies visant à éliminer les cas    de refus d’admission des femmes en foyer d’hébergement en raison de la taille de leurs familles et à lever les obstacles les empêchant d’y accéder.
À Sydney, en Australie, par exemple, les pièces des foyers d’hébergement sont pourvues d’une cloison amovible séparant deux unités d’habitation pour que des femmes avec plusieurs enfants puissent y être logées en retirant la cloison et en reliant les deux unités (Weeks & Oberin, 2004). 

 Aménager les lieux en fonction des besoins des femmes qui utilisent l’abri

  • L’espace et l’environnement d’hébergement devraient aider les femmes à surmonter l’expérience de la crise qu’elles ont vécue et à vaincre les effets traumatisants de la violence.   
  • Dans la mesure du possible, les installations d’accueil devraient disposer d’un espace ou d’une infrastructure qui facilitent la vie privée, la réflexion, l’expression et la participation aux activités         collectives. Ces installations pourraient comporter: 
    • une chambre à coucher pour chaque femme et ses enfants;
    • une salle de bain partagée par pas plus de deux chambres/femmes;
    • un espace et des équipements récréatifs à l’intérieur et à l’extérieur de l’abri réservés aux femmes et aux filles (livres, matériels d’écriture et d’art, équipement pour l’exercice physique, ordinateurs, jouets, etc.);
    • un espace réservé aux activités appropriées à l’âge des enfants et des adolescents (y compris la prise en charge des enfants ou la garde d’enfants en dehors des périodes scolaires);
    • un espace de rangement suffisant pour les affaires des femmes, comme des unités ou remises d’entreposage sur les lieux; et
    • des salles ou des lieux de réunion permettant aux femmes de se rassembler et de partager leurs   expériences, de trouver une solidarité et un soutien auprès des autres et de renforcer l’idée que la violence est davantage un problème social qu’un problème personnel.
  • Les installations devraient pouvoir offrir à toutes les femmes vivant dans les abris l’accès aux équipements de cuisine et aux denrées alimentaires, à l’eau/à des salles de bain en quantité et nombre suffisants, et à des salles de blanchissage et de lavage, si possible.                        
  • Selon les ressources disponibles, les abris devraient fournir des articles comme des appareils de cuisson et des vivres, des plats, des couverts, et des ustensiles pour toutes les salles à manger communes et les unités individuelles (si possible); du mobilier, des articles ménagers (serviettes, draps, articles d’hygiène personnelle et articles sanitaires).
  • L’espace, y compris le mobilier et l’équipement utilisé, devrait être conçu et aménagé pour qu’il soit accessible aux femmes handicapées et sécurisé pour les enfants en bas âge.

Aménagement en fonction de la gamme des services à fournir

  • En fonction des services proposés, il faudra prévoir l’aménagement de différents types de pièces et d’espaces adaptés pour leur prestation. Certains espaces pourront faire double emploi avec les espaces récréatifs indiqués ci-dessus, selon la taille, la configuration, la sécurité et la confidentialité nécessaires à la fourniture de chaque type de service.  
  •  Il conviendra de prévoir des pièces/espaces séparés pour:  
    • des consultations, l’intervention en cas de crise, les évaluations de risques et la planification de la sécurité, etc.    
    • des réunions ou formations et des groupes d’appui 
    • l’évaluation médicale et/ou de santé et les services fournis dans ce domaine (s’ils ressortent de la compétence de l’abri)  
    • des activités administratives (qui devraient inclure téléphones, ordinateurs, accès à l’internet)
    • un local pour stocker des informations confidentielles (fichiers électroniques et papier) et, s’il y       a lieu, le matériel de surveillance de la sécurité de l’immeuble (écrans vidéos ou alarmes de surveillance)
    • un lieu d’entreposage des fournitures destinées aux programmes (serveur d’ordinateur et autres   technologies, tables, chaises, articles de la vie courante, etc.
    • un lieu d’entreposage d’équipement appartenant au foyer d’hébergement (garage ou remise pour le matériel volumineux, véhicules, etc.)

(Woodman & McCaw, 2008, WAVE, 2004; WAVE, 2004a).

La Dignité du Bâtiment (Washington Coalition nationale contre la violence domestique, 2012). Ce site Web fournit des défenseurs et promoteurs de logement avec un aperçu illustré des stratégies clés pour la conception d'un abri d'urgence, en fonction du contexte des défenseurs de la violence domestique à Washington, USA. Le site est organisé en cinq lieux architecturaux (conception du site, l'espace communal, cuisine, espace privé et l'espace personnel) et comprend des exemples provenant de refuges réels, des orientations supplémentaires pour les avocats à considérer ainsi que des liens vers conception pertinentes et des ressources d'hébergement connexes. Disponible en Anglais.