Abri
Related Tools

Évaluation des besoins et planification du soutien

Dernière modification: September 14, 2012

Ce contenu est disponible dans

Les options
Les options

Une évaluation des besoins et un plan de soutien devront être élaborés pour déterminer si un système de protection est une option sûre et valable. Il s’agit également d’un processus important pour les femmes qui rentrent chez elles après un séjour dans un abri ou un hébergement alternatif.

Les évaluations devraient vérifier si:

  • le départ de l’agresseur du domicile conjugal est confirmé.
  • une évaluation complète des risques a été réalisée et n’indique pas un haut niveau de danger pour la femme.
  • la propriété et ses environs ont fait l’objet d’une évaluation et conviennent comme espace sécuritaire. 
  • la femme a une bonne compréhension des mesures de sécurité nécessaires, et accepte leur mise en oeuvre.

L’évaluation des besoins et la planification de soutien comprennent trois étapes:

  • réalisation de l’évaluation au plus tôt après une recommandation, qui peut inspirer l’élaboration des mesures de sécurité et des soutiens nécessaires à la femme pour préserver sa sécurité à domicile.
  • élaboration d’un plan de soutien (notamment un plan sécuritaire) dans les cinq jours qui suivent la réalisation de l’évaluation des besoins. 
  • révision de l’évaluation des besoins, du plan de soutien et du plan de sécurité un mois après leur mise en oeuvre, et au moins tous les trois mois par la suite, ou lorsque la situation de la femme connaît des     changements majeurs.

(d’après Jones et. al, 2010. Sanctuary Schemes for Households at Risk of Domestic Violence: Practice Guide for Agencies Developing and Delivering Sanctuary Schemes; et National Housing Law Project, 2009. Domestic Violence and Housing: A Manual and Toolkit for California Advocates) 

 

 

 

 

Outil:

Sanctuary Schemes for Households at Risk of Domestic Violence: Practice Guide for Agencies Developing and Delivering Sanctuary Schemes (Jones, et al., 2010). Disponible en anglais.