Abri
Related Tools

Aperçu

Dernière modification: September 14, 2012

Ce contenu est disponible dans

Les options
Les options

Dans le cadre du processus d’arrivée, et afin d’aider les femmes et les filles à se sentir en sécurité, les bienvenues et à l’aise dans l’abri, il est important d’offrir une assistance pour répondre à leurs besoins urgents (par ex. lésions physiques, traumatisme psychologique). Le personnel d’hébergement devra traiter les besoins immédiats des femmes avant de réunir toutes les informations générales auprès de celles qui choisissent de s’installer dans l’abri.

L’intervention en cas de crise constitue l’une des principales responsabilités des personnels des centres d’hébergement, qui peuvent intervenir en personne auprès des femmes et des filles qui se rendent dans un abri ou répondre au téléphone en cas d’appels d’urgence provenant de la communauté.

La crise se produit lorsqu’une personne considère qu’un certain événement ou une certaine situation deviennent intolérables et en subit des effets qui dépassent ses ressources et capacités d’adaptation. Une situation de crise typique se caractérise par le fait qu’elle est:

  • limitée dans le temps, bien qu’elle puisse évoluer vers une série d’événements récurrents.
  • souvent difficile à résoudre, concerne des situations compliquées.
  • comporte à la fois des éléments de danger et d’incitation au changement.
  • place la personne concernée en face de choix.
  • provoque chez la personne concernée un sentiment de déséquilibre psychologique.

Les personnes concernées réagissent différemment aux situations de crise; les réactions les plus fréquentes consistent à:

  • surmonter la crise et y faire face efficacement en peu de temps.
  • bloquer la souffrance psychologique provoquée par la crise, et, de ce fait, continuer à en ressentir les effets.
  • sembler amorphe au moment de la crise et avoir du mal à avancer dans leur vie à moins d’une intervention spéciale pour remédier à la situation.

Les femmes et les filles pourraient être en situation de crise au moment où elles ont accès pour la première fois à un abri et à ses services comme suite à leur expérience de la violence. Elles peuvent également traverser une crise provoquée par divers événements ou circonstances qui se produisent lors de leur hébergement, faisant resurgir des souvenirs et des émotions fortes (comme entendre l’expérience d’une autre femme qui est semblable à la leur, se faire rappeler une chose qu’elles associent à l’agresseur ou à leur expérience de la violence, telle qu’un objet, un son particulier, etc.) (James, 2009 comme cité dans Alberta Council of Women’s Shelters, 2009).