Abri
Related Tools

Orientations générales

Dernière modification: September 14, 2012

Ce contenu est disponible dans

Les options
Les options

Différentes formes de conseils peuvent être dispensés dans les centres d’hébergement (par ex. thérapie cognitive comportementale, séances de conseils liés aux traumatismes), en fonction des besoins identifiés des femmes, de la ou des formes de violence subie et des ressources disponibles. Les services de conseils peuvent également être utilisés dans l’intervention d’urgence ou le traitement à plus long terme des traumatismes, mais exigent des compétences et des connaissances spécialisées. Les conseillers en matière d’hébergement devraient être formés à la fourniture d’une ou de formes de conseils particuliers qu’ils dispensent (Secrétaire général de l’ONU, 2006b).

La pratique du conseil est importante pour aider les victimes de la violence à:

  • améliorer l’estime de soi
  • renforcer les mécanismes d’adaptation
  • comprendre ce qu’elles ont subi
  • surmonter la culpabilité
  • exprimer leur colère
  • prendre conscience du fait qu’elles ne sont pas responsables pour la violence qu’elles ont subie
  • savoir qu’elles ne sont pas seules
  • avoir accès aux réseaux et services de soutien

Les méthodes employées devraient être autonomisantes et encourageantes, respectant l’autonomie de la femme et facilitant ses prises de décision indépendantes, plutôt que d’être directives et de leur dire quoi faire (Benett, et al., FNUAP, 1999).   

Les services de conseil devraient permettre aux femmes:

  • d‘apprendre qu’elles sont expertes pour ce qui concerne leurs propres vies et forces.
  • d’intérioriser un sentiment de pouvoir individuel et collectif.
  • de considérer leur expérience comme répressive d’un point de vue politique plutôt qu’auto-infligée.
  • d’apprendre à rester unies en tant que communauté.            
  • d’utiliser des outils pour mieux maîtriser leurs vies.
  • d’employer des stratégies favorisant la sécurité et l’indépendance.
  • de participer pleinement à la prise de décisions, à la conservation des dossiers et à la définition des règles touchant leurs vies. 
  • de devenir des chefs de file et des défenseurs dans la lutte contre la violence sexiste.