Abri
Related Tools

Aperçu

Dernière modification: September 14, 2012

Ce contenu est disponible dans

Les options
Les options

Les groupes de soutien ont évolué à partir de la compréhension des avantages qu’offre le soutien accordé par des groupes de pairs aux femmes battues vivant dans les abris et autres milieux communautaires. Ceux-ci reposent sur les principes de renforcement de l’estime de soi, de l’auto-détermination et de l’autonomisation.   

Les abris peuvent offrir des groupes de soutien uniquement aux femmes vivant en foyer d’hébergement, aux femmes vivant dans la communauté, ou aux résidentes des abris et aux femmes vivant dans les communautés voisines. La présence de groupes de soutien dans tous les contextes présente des avantages, quoiqu’elle soit sans doute la plus indiquée dans les contextes où les conseillers sont rares et les capacités limitées.

Entre autres avantages, les groupes de soutien:

  • offrent un espace sûr pour l’établissement de rapports interpersonnels permettant aux femmes de parler ouvertement de questions et sujets qui sont généralement considérés comme des expériences innommables dans la plupart des autres milieux.
  • emploient une approche sociale du traitement des problèmes sociaux qui entourent la violence, permettant aux femmes de discerner les facteurs publics et politiques qui influencent leur expérience.
  • encouragent la création de liens sociaux qui peuvent contrecarrer l’isolement et le sentiment de honte provoqués par des incidents violents et des abus permanents. Le fait d’échanger des histoires de leur vie avec d’autres femmes qui ont connu des expériences semblables peut atténuer les sentiments de honte et de culpabilité, permettant aux femmes d’apprendre des stratégies d’adaptation pour vaincre leur sentiment d’insuffisance.
  • peuvent se révéler particulièrement utiles dans les milieux à faible revenu, où l’accès aux conseils individuels ou à d’autres services risque d’être limité.

La mise en place de groupes de soutien passe par les principales étapes suivantes:

  • planification de la constitution du groupe (notamment buts et objectifs)       
  • définition claire des rôles et responsabilités des facilitateurs et des compétences nécessaires
  • élaboration de politiques et de protocoles relatifs aux groupes de soutien
  • organisation des séances de groupe