Abri
Related Tools

Aperçu

Dernière modification: September 17, 2012

Ce contenu est disponible dans

Les options
Les options

Un cadre de suivi et évaluation est un outil important pour la mise en place d’un programme facile à suivre et à évaluer. Ce cadre devrait s’accompagner d’un plan articulant les processus réels de suivi et évaluation qui seront entrepris tout au long du cycle de programmation. Le plan devrait être élaboré pendant la phase de planification et conception du programme et donner un aperçu de ce qui sera suivi (en fonction du cadre de programme), des moments où le suivi sera effectué, des outils et des ressources utilisés à cette fin et des données de référence qui seront recueillies et à l’aune desquelles les résultats et les effets des interventions peuvent être évalués.

Le cadre de suivi et évaluation est important pour illustrer les liens entre les apports au programme, ses réalisations et les résultats obtenus et peut se structurer de différentes façons pour refléter les particularités individuelles des foyers d’hébergement. Il est important que la cadre comprenne une théorie du changement.   

Une théorie du changement pour les foyers d’hébergement définit selon quelle logique des activités ou une approche spécifiques sont censées contribuer à une certaine réalisation ou un certain résultat recherchés par l’organisation en question. Cette théorie du changement accompagne un cadre logique qui définit les voies qui conduisent à ce changement et la façon dont elles seront évaluées.

 

Élaboration d’une théorie du changement pour le projet Super Woman, New York (États-Unis) 

Le projet Superwomen a été une initiative à laquelle ont collaboré un prestataire de services sociaux, un centre de formation à l’emploi sans but lucratif et un fournisseur de services d’hébergement dans la ville de New York. Le projet a été élaboré pour aider les survivantes de la violence conjugale à obtenir le type d’emploi leur permettant de ne pas sombrer dans la pauvreté et de ne pas être dépendantes de l’assistance publique, tout en assurant leur stabilité et ascension sociale. L’initiative a sollicité la participation d’évaluateurs comme ActKnowledge et Aspen Institute Roundtable on Community Change, pour aider à l’élaboration d’une théorie du changement. 

Le processus a comporté plusieurs étapes consistant à:

  1. désigner des objectifs et des hypothèses
  2. cartographier à rebours et relier des résultats
  3. élaborer des indicateurs
  4. désigner des interventions
  5. rédiger un exposé

En suivant ce processus, l’équipe a pu construire un diagramme indiquant la logique du déroulement du changement. Le diagramme ci-dessous illustre les voies qui en résultent permettant aux survivantes d’obtenir des emplois à long terme convenablement rémunérés.

 Pour en savoir plus sur le processus, reportez-vous au document complet en anglais.

Afin de suivre et évaluer correctement les services d’hébergement et autres services connexes, les descriptifs de programme devraient définir clairement la théorie du changement et articuler des informations supplémentaires, en particulier:

  • des descriptions de récipiendaires et bénéficiaires du programme, qui pourraient inclure des femmes et leurs enfants ou des filles qui fuient la violence et qui:
    • recherchent un logement sécuritaire et un soutien à court terme (c’-à-d. hébergement d’urgence)
    • ont séjourné précédemment dans un foyer d’hébergement d’urgence mais nécessitent un hébergement sécuritaire et un soutien à plus long terme pour atteindre leurs objectifs (c’-à-d. hébergement/logement transitoire)                   
    • choisissent de ne pas vivre à présent dans un foyer d’hébergement et nécessitent un soutien pour assurer leur sécurité et la réalisation de leurs objectifs (services de liaison/logement alternatif)
  • des définitions d’apports au programme, qui sont d’ordre financier et d’autres ressources nécessaires à la fourniture de services par des établissements d’hébergement et de programmes connexes. Par exemple:
    • un financement assuré par des administrations locales, des fondations communautaires, des organismes fédéraux et des bailleurs de fonds privés.
    • du personnel, notamment du personnel d’accueil et de première ligne, du personnel suppléant, des coordonnateurs ou superviseurs, des administrateurs et cadres bénévoles.
    • des bénévoles, notamment ceux qui participent aux différents conseils d’administration et comités et ceux qui apportent leur soutien aux services par la gestion de donations ou des moyens de transport.
    • des installations, en particulier l’infrastructure physique du foyer d’hébergement, l’espace et l’équipement de bureau. 
  • une définition d’activités, qui comprennent tous les services et tous les modes de soutien qu’un programme ou un foyer d’hébergement offrent aux fins de réalisation des résultats souhaités, et qui peuvent inclure:
    • des activités liées à l’admission et à l’évaluation
    • une planification sécuritaire
    • un soutien ou des donations ou autres ressources pour assurer les besoins essentiels
    • des services de conseil et de soutien individuels
    • des groupes de soutien des femmes
    • des activités de plaidoyer et orientation
    • garde d’enfants et/ou pension alimentaire pour les enfants
    • des services de suivi et sensibilisation.
  • une définition des réalisations, ou ce que les apports et les activités produiront ou engendreront.
  • une définition des résultats, ou ce qui est censé changer comme résultat des apports, des activités et des réalisations.