Abri
Related Tools

Indicateurs de réalisations et résultats

Dernière modification: September 17, 2012

Ce contenu est disponible dans

Les options
Les options

Les réalisations devraient figurer dans le cadre de suivi et évaluation. Les réalisations comprennent généralement la quantité d’interactions des soutiens et des services dont les femmes et les enfants ont bénéficié au cours de leur séjour en foyer d’hébergement ou lors de leur participation à un programme particulier.

La documentation des réalisations consiste à comptabiliser le nombre et les types de services reçus par chaque participant au programme, la durée d’adhésion au programme de chaque participant (par ex. nombre de journées passées dans le foyer d’hébergement), et la fréquence d’utilisation de services particuliers par chaque participant (par ex. nombre de séances de groupe auxquelles ils ont assisté).

Des exemples d’indicateurs de réalisation comprennent:

  • nombre de femmes et d’enfants accueillis en centres d’hébergement (souvent sur une base mensuelle)
  • nombre de femmes et d’enfants qui n’ont pas pu être accueillis/ont été refoulés, notamment les raisons du refus d’accueil                     
  • taux d’occupation dans les centres d’hébergement (généralement le pourcentage de lits ou de chambres à coucher occupés une certaine nuit ou sur un mois).
  • nombre de femmes informées de leurs droits et options juridiques
  • nombre de femmes qui assistent aux séances de conseil
  • nombre de femmes qui participent aux groupes de soutien
  • nombre de femmes qui établissent un plan de sécurité
  • nombre de femmes qui obtiennent des services de garde et de soutien

Les résultats ou changements qui sont attendus à la suite du séjour en foyer d’hébergement ou de la participation au programme devraient également figurer dans le cadre. Les énoncés de résultats doivent être élaborés avec soin de manière à identifier clairement le genre de changement qui sera mesuré et à s’assurer que les résultats proposés sont réalisables. Les résultats doivent avoir un sens dans le contexte de la satisfaction des besoins des femmes récipiendaires du programme, et bien qu’ils soient   difficiles à mesurer pour un séjour de courte durée en centre d’hébergement, il y a  certains résultats standards que la plupart des centres d’accueil s’efforcent d’atteindre. 

 Des exemples d’indicateurs de mesure de résultats comprennent:

  • proportion de femmes et d’enfants bénéficiant de services d’hébergement qui sont plus en sécurité
  • les femmes sont plus conscientes des effets qu’exerce la violence sur elles et leurs enfants et connaissent mieux les services à leur disposition (c’.-à-d. connaissance des ressources et des soutiens communautaires)  
  • les femmes sont satisfaites des services qu’elles reçoivent pendant leur séjour en centre d’hébergement
  • les femmes sont plus à même d’obtenir des ressources communautaires pour recevoir des prestations pour elles-mêmes et leurs enfants
  • les femmes se sentent moins isolées

S’agissant de foyers d’hébergement dotés de programmes à plus long termes (six mois ou plus) ou de services de liaison, des résultats supplémentaires peuvent comprendre:

  • les femmes et les enfants sont en sécurité sur une période plus longue
  • les femmes et les enfants sont mis en rapport avec des ressources et des mécanismes de soutien qu’ils nécessitent pour atteindre leurs objectifs
  • les femmes ont accès à une source fiable de revenu
  • au terme du programme, les femmes disposent d’un logement stable, abordable et sûr.
  • les femmes atteignent les objectifs qu’elles se sont fixés.

Malgré les nombreux avantages que présente l’évaluation des résultats à long terme, l’activité de suivi des femmes sur la durée nécessaire pour obtenir toute l’information nécessaire peut s’avérer coûteuse et à forte intensité de main-d’oeuvre. Les ressources et la capacité du programme devront être examinées avec soin au moment de planifier l’évaluation des résultats à long terme.    

Pour chaque résultat escompté (ou éventuellement pour des réalisations) un cadre de suivi devrait comprendre des indicateurs ou énoncés permettant de définir les changements souhaités et de préciser la manière de les mesurer.

Ce qui suit est un exemple hypothétique d’un cadre logique réalisé par le National Center on Domestic and Sexual Violence (États-Unis).  

Exemple de modèle logique pour cinq élements d’un programme fictif sur la violence à l’ègard des femmes

                                                          (1) Services résidentiels

Apports

Activités

Réalisations

Résultats à court terme

Résultats à plus long terme

• L’établissement  fournit quatre agents à plein temps et cinq à temps partiel dans un abri à 20 lits pour répondre aux besoins des résidents.

• Le matériel de sécurité et de surveillance est installé.

• Les règles et réglementations relatives aux conditions de logement et de sécurité sont rédigées, diffusées et affichées. 

• Le programme fournit les installations, l’ameublement et la nourriture nécessaires.

• Le personnel surveille la sécurité du programme d’hébergement et sensibilise les résidents aux questions de sûreté et de sécurité pendant leur hébergement.

• Le personnel examine les causes et conséquences de la violence domestique avec les résidents selon que de besoin, et souligne qu’ils n’en sont pas responsables.

• Le personnel offre aux résidents une orientation et une information relative  à toutes les ressources nécessaires.

• Les résidents reçoivent de la nourriture et des vêtements, et l’accès aux services de blanchissage et aux lignes  téléphoniques.

• Le foyer d’hébergement permet d’accueillir jusqu’à 20 femmes et leurs enfants à la fois.

• Les résidents sont à l’abri de la violence affective et physique pendant leur séjour en centre d’hébergement.

• Les résidents acquièrent une connaissance des questions liées à la violence domestique et ses effets.

• Les résidents acquièrent une connaissance sur les ressources et comment les obtenir.

• Les victimes disposent de stratégies de renforcement de leur sécurité.

• Diminution de l’isolement social.

• Les femmes peuvent obtenir les ressources nécessaires pour réduire au maximum le risque de nouvelles violences.

• Les femmes et leurs enfants se sentent en sécurité.

• Les femmes ont une meilleure qualité de vie.

 

Exemple de modèle logique pour cinq éléments d’un programme fictif sur la violence conjugale 

                                                             (2) Défense juridique       

Apports

Activités

Réalisations

Résultats à court terme

Résultats à plus long terme

• Le programme fournit deux représentants juridiques à temps partiel formés à la législation et aux politiques actuelles en matière de violence familiale.

• Le bureau de défense juridique au sein du centre d’hébergement dispose des derniers livres de droit et des formulaires nécessaires pour faire une demande de divorce, obtenir une ordonnance de protection, et demander la garde ou des droits de visite des enfants.

• Un juriste bénévole est de service cinq heures par semaine pour répondre aux questions et aider en cas de problèmes juridiques.

• Le programme fournit des informations juridiques relatives aux ordonnances de protection, au divorce, à la garde et aux droits de visite des enfants.

• Le personnel de programme aide les femmes à remplir les documents nécessaires. 

• Le personnel de programme examine le processus en jeu dans les cas où l’auteur de violence a été arrêté. Les femmes sont informées de leurs droits, responsabilités et options, et prévenues à quoi s’attendre du système judiciaire pénal, en fonction de situations similaires préalables. 

• Les défenseurs examinent la planification sécuritaire individuelle avec les femmes.

• Les femmes sont informées de leurs droits et options juridiques.

• Les femmes acquièrent les connaissances juridiques nécessaires pour prendre des décisions éclairées.

• Les victimes disposent de stratégies de renforcement de leur sécurité.

• Les victimes ont une bonne connaissance des ressources communautaires disponibles.

• Les femmes obtiennent justice et protection de la part des systèmes de droit et de justice pénaux et civils.

• Les femmes et leurs enfants sont en sécurité.

• Les femmes ont une meilleure qualité de vie.

 

Exemple de modèle logique pour cinq éléments d’un programme fictif sur la violence conjugale

                                                  (3) Services de conseil individuel

Apports

Activités

Réalisations

Résultats à court terme

Résultats à long terme

Le programme fournit huit conseillers à temps partiel qui ont l’expérience du travail avec des victimes de la violence domestique.

• Le programme fournit trois espaces de bureau privés situés sur place pour des séances de conseil.

• Au cours de séances hébdomadaires de 50 minutes, les conseillers fournissent aux victimes un soutien affectif, des renseignements pratiques et des orientations.

• Les conseillers examinent la planification de la sécurité individuelle avec les victimes.

• Les conseillers examinent les causes et conséquences de la violence domestique, soulignant que les victimes n’en sont pas responsable.

• Les conseillers communiquent des informations sur les ressources communautaires susceptibles d’intéresser les victimes, selon que de besoin. 

• Les femmes participent aux séances hébdomadaires de conseil individuel.

• Les victimes se sentent soutenues et comprises.

• Les victimes ne se culpabilisent pas pour la violence subie.

• Les victimes voient leur vie de façon plus positive. 

• Les victimes se sentent moins isolées.

• Les victimes sont conscientes des nombreux effets de la violence domestique.

• Les victimes se sentent plus capables d’affronter les problèmes quotidiens.

• Les victimes disposent de stratégies de renforcement de leur sécurité.

• Les victimes auront connaissance des ressources communautaires disponibles.

• Les résultats

 à court terme perdurent.

• Les femmes et leurs enfants sont en sécurité.

• Les femmes ont une meilleure qualité de vie.

 

Exemple de modèle logique pour cinq éléments d’un programme fictif sur la violence à l’égard des femmes 

        (4) Ligne d’assistance téléphonique/Ligne téléphonique en cas de crise 24 heures par jour     

Apports

Activités

Réalisations

Résultats à court terme

Résultats à plus long terme

• Le programme fournit des bénévoles qualifiés pour répondre aux appels téléphoniques 24 heures par jour, sept jours par semaine.

• L’information et les numéros de téléphone pour l’orientation sont actualisés and disponibles par téléphone.

• Les bénévoles offrent à leurs correspondants téléphoniques un accompagnement affectif, des renseignements pratiques et des orientations 24 heures par jour.

• Les personnes nécessitant un soutien pratique ou affectif reçoivent des réponses téléphoniques claires et précises. 

• Les personnes qui appellent pour   solliciter ou laisser entendre qu’elles nécessitent un soutien en temps de crise reçoivent un tel soutien.

• Les personnes qui appellent pour demander des  renseignements sur des services ou des solutions pour les victimes de la violence domestique reçoivent ces renseignements.

• Les personnes qui appellent pour demander des renseignements sur les programmes destinés aux auteurs de violence reçoivent ces renseignements.

• Les personnes qui appellent pour demander de l’aide pour trouver un endroit sûr où aller reçoivent une telle assistance.

• Les personnes qui appellent savent qu’un soutien en temps de crise est offert 24 heures par jour dans leur communauté.

• Les personnes qui appellent ont une meilleure connaissance des services et des solutions susceptibles de diminuer le risque de nouvelles violences.

• Les personnes qui appellent ont une meilleure connaissance des programmes destinés aux  auteurs de violence.

• Les personnes qui appellent obtiennent un répit immédiat dans la violence.

 

Exemple de modèle logique pour cinq éléments d’un programme fictif sur la violence à l’égard des femmes

                                           (5) Groupes de soutien pour les victimes            

Apports

Activités

Réalisations

Résultats à court terme

Résultats à plus long terme

• Le programme fournit  des personnes qualifiées pour animer sur place toutes les semaines des séances de groupes de soutien de deux heures.

• Le programme prévoit une salle privée avec des sièges confortables et des rafraichissements pour le groupe.

• La garde des enfants est assurée sur place pour les participantes au groupe.

• Les animateurs dirigent les débats de groupe en fonction des besoins présentés par chaque groupe. Parmi les sujets abordés on peut citer: qui est responsable de la violence domestique, comment faire avancer les choses, comment confronter un harceleur, aider les enfants à s’adapter, obtenir une aide continue, élaborer des plans de sécurité, et briser le silence.     

• Les séances de groupes hebdomadaires peuvent accueillir jusqu’à 12 femmes selon les besoins.

• Les victimes se sentent soutenues  et comprises.

• Les victimes ne se culpabilisent pas pour la violence subie.

• Les victimes voient leur vie de manière plus positive.

• Les victimes se sentent moins isolées.

• Les victimes sont conscientes des nombreux effets de la violence domestique.

• Les victimes se sentent plus capables de faire face aux problèmes quotidiens.

• Les victimes disposent de stratégies de renforcement de leur sécurité.

• Les victimes auront pris connaissance des ressources communautaires disponibles.

• Les résultats à court terme perdurent.

• Les femmes et les enfants sont en sécurité.

• Les femmes ont une meilleure qualité de vie.