Conflit/Post-conflit
Vue d'ensemble
Recueil des données
PrésentationPrincipes généraux de programmation et réflexions
Notre partenaires
Related Tools

Vue d'ensemble

Dernière modification: August 14, 2013

Ce contenu est disponible dans

Les options
Les options
  • Les éléments fondamentaux des programmes de réponse à la VFFF durant les situations d’urgence et de post-urgence doivent reposer sur les approches multisectorielles et multiniveaux. Les interventions prioritaires concernent généralement les secteurs de la santé, de l’appui psychosocial, de la loi/justice et de la sécurité. 
  • Aux stades initiaux des situations d’urgence, les programmes doivent veiller principalement à ce qu’il soit offert des services de base pour les survivantes, notamment des soins de santé et des conseils psychosociaux, et à ce que le secteur de la sécurité bénéficie d’appuis pour assurer la protection élémentaire des populations, au moyen, par exemple, de patrouilles de sécurité et d’enquêtes éthiques et efficaces sur les incidents relatifs à la sécurité. Il peut ne pas être possible de fournir des services juridiques si l’appareil judiciaire ne fonctionne pas.
  • Lorsque la situation d’urgence s’est atténuée et que l’infrastructure redevient fonctionnelle, on peut commencer à se concentrer sur le développement ou le renforcement des capacités des divers secteurs et à assurer l’établissement ou le rétablissement d’éléments d’infrastructure (à savoir en appuyant la remise en état ou la mise en place d’installations et en améliorant la chaîne logistique), à fournir aux prestataires de services des formations plus complètes que cela ne serait possible durant la phase d’urgence, à œuvrer avec les administrateurs pour formuler des procédures et de politiques de prestations de services à large base, à renforcer les capacités de la société civile pour combler les lacunes des prestations de services, etc.  Avec le rétablissement de l’état de droit, les acteurs de la lutte contre les VFFF peuvent contribuer à la formulation et à la mise en application de politiques sectorielles qui assurent l’apport d’une réponse systémique à ces violences et à l’accroissement de la capacité du système judiciaire à engager des poursuites éthiques et efficaces à l’encontre des auteurs de VFFF. 
  • Toutefois, ainsi qu’il est décrit à la Section IV : Aperçu général des approches fondamentales de la réponse aux VFFF et de la prévention des VFFF dans les situations de conflit et de post-conflit, l’évolution des programmes depuis la phase d’urgence jusqu’à la fin du relèvement doit tenir compte des spécificités du contexte. Les informations présentées ci-dessous ne prétendent donc pas à une prescriptivité excessive ni à l’exhaustivité et ne font que mettre en relief certains des points clés à considérer lors de l’élaboration des programmes et/ou de l’apport d’appuis aux programmes dans chacun des secteurs des prestations de services pour aider les acteurs de la lutte contre les VFFF à envisager la mise en œuvre des mesures nécessaires pour renforcer les capacités dans tous les secteurs clés aussitôt qu’il est possible de le faire.