QUITTER LE SITE

Surveillez quand et où se produit la violence en ville, qui en sont le plus souvent les auteurs et qui en sont le plus souvent les victimes

Il est important de vérifier l’état d’un endroit jugé dangereux par les participants à un programme de villes sûres pour les femmes. Rendez-vous à cet endroit à des heures différentes de la journée et voyez qui l’utilise et à quelle fin. S’il y a plus d’hommes que de femmes qui fréquentent un parc, c’est peut-être le signe que les femmes s’y sentent moins en sécurité. Vous pouvez également vous renseigner sur ce qui s’y est passé auparavant, voir s’il y a eu des incidents dans le quartier, ou si les autorités, les groupes de femmes ou autres personnes ont tenté d’attirer l’attention sur les problèmes de sécurité de cet endroit.

Exemple : Sexual And Gender Based Violence In Uganda: Experiences of Sexual Violence among Women and Girls in Pallisa and Kisoro Districts (2009). Ce rapport d’étude de la situation de référence, dû à Action for Development, fournit des informations fiables sur les expériences de la violence sexuelle subie par les filles et les femmes (tant au foyer que dans les espaces publics) dans deux districts différents. Diverses méthodes ont été appliquées pour recueillir des données quantitatives et qualitatives détaillées : des interviews semi-structurées avec des enfants; des interviews de répondants clés; des débats de groupes de consultation, des études de cas, des examens documentaires, des exercices de cartographie et des sondages. Grâce à ces recherches, on dispose actuellement de renseignements dans les domaines suivants : compréhension de la violence sexuelle, ampleur de la violence sexuelle, fréquence de la survenue des faits, formes de violence sexualisée, causes et effets de la violence sexualisée, mécanismes existants d’adaptation à la violence sexualisée et interventions et stratégies actuelles. Disponible en anglais.

“Mapping Safety” [« Cartographie de la sécurité »] est un exemple de ce type d’observation, Lisez les articles, livres, éditoriaux et autres matériels de lecture consacrés à la violence faite aux femmes de votre ville ou communauté. Essayez de trouver des motifs, des observations et des points de départs communs aux témoignages et aux sources d’information. Par exemple, le fait que plusieurs articles de journaux fassent état d’incidents violents à proximité d’une même station de métro indique que les responsables d’un projet de villes sûres pour les femmes devront s’intéresser à la situation sécuritaire dans cet endroit, ou même dans le réseau des transports publics en général.