QUITTER LE SITE

Soyez clair sur les concepts et définitions clés

Il importe d’être clair sur ce que la notion de sécurité des femmes représente pour la ville ou la communauté où le programme est mis en place. Des désaccords ou des différences d’interprétation entre partenaires sur la signification de la sécurité des femmes risquent de compromettre l’efficacité des actions entreprises (Community Coordination for Women’s Safety Project, 2005, page 38). Par exemple, un partenaire du programme peut croire que la sécurité des femmes dans les lieux publics n’a rien à voir avec la pauvreté, alors qu’un autre partenaire sera convaincu que la pauvreté est un facteur clé du manque de sécurité des femmes. Ces points de vue opposés risquent de rendre impossible la définition d’objectifs en matière de ville sûre pour les femmes. Afin d’éviter de tels conflits, trouvez des partenaires qui partagent déjà généralement les mêmes idées sur ce que veut dire villes sûres pour les femmes. Cela peut vous amener à contacter un responsable politique qui a intégré dans son programme électoral la question de la sécurité urbaine des femmes ou une organisation locale dont les activités portent précisément sur la défense des droits des femmes. Une autre option consiste à fournir à vos partenaires une documentation ou une formation sur les villes sûres de manière à ce que tout le monde soit sur la même longueur d’onde.

 

Exemple:

Insumos para una caja de herramientas : Programa ciudades sin violencia hacia las mujeres, ciudades seguras para todos y todas [Ressources pour un dossier pratique : Programme « Villes sans violence à l’égard des femmes, villes sûres pour tous »], 2010.

Ce dossier pratique a été produit par le programme régional d’UNIFEM  « Villes sans violence à l’égard des femmes, villes sûres pour tous ». Il contient d’excellentes informations sur la mise en œuvre de ce type de programme ainsi que des exemples de sa mise en œuvre à Bogota (Colombie). Le dossier donne des informations sur toute une gamme de sujets, notamment sur la clarté de la formulation des concepts clés et des définitions. On trouvera à la page 14 un exemple d’énoncé conceptuel bien formulé sur le programme. Disponible en espagnol

Ressources :

Tips for Finding Common Ground in Building Partnerships to End Violence against Women: A Practical Guide for Rural and Isolated Communities (Community Coordination for Women’s Safety Project, Canada, 2005): pages 41- 46. Ce guide offre 11 conseils aux partenaires de programme pour les aider à décider lesquels des concepts clés sont les plus importants pour leur travail en matière de villes sûres pour les femmes. Il peut également aider à établir si oui ou non chaque partenaire accepte les idées des autres. Chaque conseil inclut des indications faciles à comprendre et des modèles de communautés en Colombie-Britannique, au Canada. Disponible en anglais.

On Finding “Common Grounds” in Building Partnerships to End Violence against Women: A practical Guide for Rural and Isolated Communities (Community Coordination for Women’s Safety Project, 2005). British Columbia Association of Specialized Victim Assistance and Counselling Programs: pages 112-114. Cet outil propose aux partenaires de programme plusieurs conseils pour les aider à identifier leurs idées communes sur la question de la violence à l’égard des femmes. Le guide explique également comment travailler ensemble pour déterminer quelles sont leurs idées communes et pourquoi. Disponible en anglais.

The Partnership Code of Conduct in Inviting Partners to Partner: Creating a Partnership Learning Model and Code of Conduct. (Leavitt, J., 2002). Commission Huairou: page 5. Cet outil est un cadre proposé à l’examen et à l’approbation des partenaires de programme, qui vise à  assurer que chacun est conscient des compétences et des convictions des autres. Cet instrument accorde une attention particulière aux besoins des associations des femmes locales. Disponible en anglais. 

Collaboration Math for more Effective Coalitions (Prevention ConnectionThe Violence against Women Prevention Partnership, 2008). California Coalition Against Sexual Assault. Ce bref diaporama annoté décrit l’instrument appelé « Collaboration Math ». Il s’agit d’une stratégie simple permettant aux partenaires des programmes de villes sûres pour les femmes de décider des objectifs, de l’information, des méthodologies et des ressources qu’ils souhaitent faire connaître. En combinant tous les éléments proposés par les partenaires du programme, il sera possible de parvenir à des accords (c’est-à-dire fixer un objectif commun à partir d’une « moyenne » de l’objectif individuel de chaque partenaire). Le guide fournit un exemple s’inspirant de l’Oklahoma Violence Prevention Planning Committee. Disponible en anglais; 9:19 minutes.