QUITTER LE SITE

Définissez des buts, des objectifs et des résultats

La définition préalable d’une conception et d’un cadre conceptuel commun passe par un accord sur les buts et les objectifs du programme. Un but est une cible globale ou le résultat idéal auquel peuvent aspirer les partenaires des programmes de villes sûres pour les femmes. Un objectif est semblable à un but, mais plus précis dans sa nature et limité dans le temps. Un résultat est en fait l’issue que les partenaires de programme souhaiteraient voir atteindre grâce à leurs efforts communs dans la communauté. Les objectifs peuvent être à court, à moyen et à long termes, selon la durée des efforts déployés à la mise en place des actions envisagées et à la réalisation des résultats fixés.

À l’instar de toutes les activités visant à réduire la violence à l’égard des femmes, la mise en application des programmes les plus efficaces entraînera en toute probabilité une multiplication du nombre de plaintes pour violence, du fait que ces programmes encouragent les femmes à déclarer les faits dont elles ont été victimes, celles-ci ayant pris conscience, grâce au programme, que la violence à leur encontre dans les lieux publics est un crime et qu’il existe des mécanismes pour porter plainte et obtenir des réparations. La multiplication du nombre de plaintes pour violence par les femmes peut donner l’impression d’une augmentation de la criminalité, alors qu’en réalité le nombre de crimes commis reste le même – c’est simplement  le nombre de crimes rapportés qui a augmenté. Les programmes efficaces aident également les femmes à reconnaître les formes de violence dans les espaces publics et à les combattre. Par exemple, lorsque le programme global d’aide aux femmes victimes de violences a démarré à Fuenlabrada, en Espagne, l’un des objectifs des partenaires du programme a été d’encourager les femmes à déclarer les actes de violence perpétrées contre elles, même si elles en avaient déjà été victimes de nombreuses fois dans le passé sans les signaler. Dix ans plus tard, un nombre croissant de femmes rapportent les actes de violence dès qu’elles en sont les victimes (Garcia, O. 2008).

Pour des informations et définitions complètes et des conseils sur l’élaboration d’un cadre de résultats, consultez la section Suivi et Évaluation dans Villes sûres et la section générale Suivi et Évaluation disponible dans la section Éléments essentiels de programme de ce site.

On trouvera ci-après un exemple hypothétique illustrant la manière dont ces concepts s’appliquent aux programmes de villes sûres pour les femmes:

BUTS : Réduire le nombre d’actes de harcèlement sexuel en ville et renforcer le sentiment de sécurité dans un ou plusieurs quartiers de la ville (préciser lesquels).

OBJECTIFS : Diminuer de n % l’incidence (le nombre d’expériences) des actes de harcèlement sexuel dont les femmes sont les victimes; augmenter la connaissance du public de ce qui constitue le harcèlement sexuel et renforcer la confiance des femmes et leur donner envie d’utiliser les espaces publics urbains le soir (mesurés par le nombre de réponses aux enquêtes).

RÉSULTATS : Utilisation accrue des espaces publics par les femmes; meilleure prise de conscience du public de ce qu’est le harcèlement sexuel et tolérance réduite pour ces actes; diminution du nombre d’actes de harcèlement sexuel en ville/dans les quartiers ciblés.

Les buts, objectifs et résultats spécifiques de chaque programme de villes sûres pour les femmes seront définis en fonction des problèmes les plus graves que les femmes affrontent et de la capacité du programme à entraîner des changements.

SOLUTIONS À COURT TERME

SOLUTIONS À MOYEN ET LONG TERME

Ces solutions sont normalement des améliorations d’ordre physique ou des réaménagements de services à peu de frais ou sans frais, par la communication directe avec ceux qui peuvent apporter des changements. Il s’agit d’actions entreprises dans le cadre des budgets existants.

Ces solutions comprennent les projets spéciaux, le développement de programmes et le développement de politiques et de directives aux fins de changement de pratiques. Certaines nécessiteront des modifications des priorités budgétaires et  des campagnes de collecte de fonds exceptionnelles, la constitution de nouvelles structures et la mise au point de nouveaux programmes.

EXEMPLES :

Remplacer une ampoule grillée

Peindre par-dessus les graffitis

Élaguer la végétation

Réparer ou installer un bout de trottoir

Installer des panneaux de signalisation

Communiquer des informations aux prestataires de services (par exemple, demander aux conducteurs d’autobus de déposer les femmes à proximité de leur destination)

Réaménager légèrement les services.  

EXEMPLES :

  • Développement de programmes scolaires en matière de prévention de la violence sexiste
  • Développement de programmes d’aide alimentaire aux femmes
  • Développement de nouvelles activités de loisirs pour les femmes comme moyen de réaliser l’égalité des sexes
  • Développement de politiques et de directives à l’adresse des projets communautaires officiels et des arrêtés municipaux en matière d’aménagement du territoire pour refléter les besoins des femmes en matière de développement et d’aménagement local.

Source de l’illustration : Dame, T. et A. Grant, 2002. Women and Community Safety: A Resource Book on Planning for Safer Communities. Cowichan Women Against Violence Society. Canada : page 65. Disponible en anglais.

Consultez à titre indicatif la théorie du changement et le cadre logique du Programme mondial d’UNIFEM : Villes sûres sans violence à l’égard des femmes et des jeunes filles (2009-2014).

Exemple : Community Coordination for Women’s Safety Program, Colombie-Britannique, Canada:

Faciliter le développement d’une activité locale efficace et cohérente qui favorise l’accès des femmes à l’appareil judiciaire et aux autres mécanismes pertinents. 

Fournir un appui aux communautés pour les aider à appliquer des mesures de lutte contre la violence à l’égard des femmes. 

Aider les communautés à identifier et à présenter les problèmes qui se posent au niveau provincial.

Renforcer la capacité d’analyse locale des problèmes sécuritaires des femmes.

Aider les communautés à aborder et à lever les obstacles qui restreignent l’accès des femmes à l’appareil judiciaire et aux autres mécanismes d’action appropriés pour les femmes qui sont victimes de la discrimination.

Appuyer l’élaboration de solutions et de stratégies au niveau, local, régional et provincial, qui facilitent l’accès des femmes victimes d’agressions à l’appareil judiciaire et aux autres mécanismes d’action appropriés.

Analyser les problèmes locaux, régionaux et provinciaux et les résoudre par une série d’actions susceptibles d’accélérer les changements positifs.

Source : Ending Violence Association of British Columbia, sans date. “About Us” in Community Coordination for Women’s Safety Program. Disponible en anglais.

Exemple : Déclaration d’objectifs, Making Safer Spaces Project, Royaume-Uni

Améliorer la sécurité des femmes dans les communautés urbaines.

Assurer la participation active des femmes au processus de changement.

Faciliter l’établissement de contacts des femmes avec les responsables politiques de manière à ce que les expériences locales soient reflétées dans l’élaboration des politiques en matière de sécurité des femmes.

Former les femmes des communautés et les aider à s’engager sur les questions de sécurité sur le plan local.

Plaider en faveur de l’intégration de la perspective sexospécifique dans les politiques et pratiques de sécurité locales.

Coopérer avec les organisations locales, de volontaires, universitaires et gouvernementales à la participation des femmes dans les débats en matière de sécurité locale.

Organiser un réseau sur le genre et la sécurité locale.

Source : Women’s Design Service, Royaume-Uni. “Making Safer Places Project” in Women’s Design Service (sans date). Disponible en anglais.

Women’s Design Service (sans date). Disponible en anglais.

Exemple: Déclaration d’objectifs du Programme régional d’UNIFEM « « Villes sans violence à l’égard des femmes, villes sûres pour tous », mis en œuvre par le Réseau Femmes et Habitat d’Amérique latine.

L’objectif général du programme est de contribuer à l’instauration d’une ville plus sûre pour les femmes, de manière à ce qu’elles aient le droit de vivre une vie exempte de violence dans le domaine privé et public et en vue de promouvoir leur participation active à la vie civique.

Les objectifs spécifiques du programme sont les suivants :

Prendre en considération les plans, programmes et projets de lutte contre la violence sexiste dans les politiques de sécurité des personnes et de planification urbaine;

Autonomiser les femmes pour leur permettre de plaider elles-mêmes leur cause dans la vie politique;

Sensibiliser la société civile à l’importance de l’élimination de la violence à l’égard des femmes;

Accroître les connaissances sur la violence sexiste en milieu urbain.     

Source : Asociación de Vivienda - Punto focal Red Mujer y Hábitat de América Latina (AVP). (2010). Insumos para una caja de herramientas : Programa ciudades sin violencia hacia las mujeres, ciudades seguras para todos y todas. Disponible en espagnol.