Conflit/Post-conflit
Vue d'ensemble
Recueil des données
PrésentationPrincipes généraux de programmation et réflexions
Notre partenaires
Related Tools

Conséquences pour les individus et les communautés

Dernière modification: July 03, 2013

Ce contenu est disponible dans

Les options
Les options
  • Les conséquences de l’exposition à la violence sont d’une portée aussi vaste que celle de la violence elle-même, non seulement de par les problèmes de santé aigus et chroniques qui résultent de nombreux types de violence à l’égard des femmes et des filles, mais aussi du fait que la victimisation peut accroître le risque futur de morbidité pour les survivantes.

  • Les données recueillies dans le monde entier indiquent que les VFFF portent gravement atteinte à la santé physique, sexuelle et mentale. Parmi les effets sur la santé mentale figurent des affections psychosomatiques, la dépression, l’anxiété, l’abus d’alcool et la consommation de drogues, et l’apparition d’idées et de comportements suicidaires. Au nombre des effets physiques, on note des lésions susceptibles de causer des maladies aiguës et chroniques, touchant les systèmes nerveux, gastro-intestinal, musculaire, urinaire et reproductif. Les effets sur la santé sexuelle comprennent les grossesses non désirées, les complications des avortements non médicalisés et les infections sexuellement transmises. On dispose d’études et de preuves de plus en plus nombreuses d’une association entre les VFFF et le VIH/sida. Les victimes des VFFF peuvent également souffrir de violences supplémentaires dues à la stigmatisation dont elles sont frappées, ce qui les expose aussi à des risques sociaux et économiques accrues en raison de l’ostracisme communautaire et familial. Toutefois, beaucoup de ces effets sont difficiles à identifier, notamment en raison de la sous-déclaration des VFFF, mais aussi parce que les symptômes ne sont pas faciles à reconnaître pour les praticiens de la santé ou autres prestataires de services en tant qu’indices d’une exposition aux VFFF. (Pour de plus amples informations concernant les effets des VFFF sur la santé, voir le module Santé.)

  • Dans les situations de crise humanitaire, où les systèmes de soutien communautaires ainsi que le fonctionnement des services de santé et de conseils psychosociaux établis sont souvent gravement compromis, les conséquences de la violence peuvent être encore plus profondes qu’en temps de paix. L’impact et l’ampleur des VFFF réduisent la capacité de la société toute entière à se relever des conflits. Les séquelles physiques et psychologiques des VFFF peuvent empêcher les survivantes de fonctionner au niveau individuel, mais aussi dans ses relations avec leur famille et leur communauté, ce qui a des répercussions néfastes sur la cohésion sociale.  

 

La stratégie des États fragiles de l'USAID (2005) conclut que «les données montrent une forte corrélation entre la fragilité de l'État et le traitement inéquitable des femmes." Les conditions de fragilité dans les conflits affecter des paramètres à la fois augmenter la prévalence de VAWG et de faire face plus difficile. Cependant, les échecs à résoudre VAWG peuvent limiter l'efficacité des stratégies de rétablissement et des solutions durables à la paix. Par conséquent, toutes les interventions humanitaires qui cherchent à contribuer à des solutions durables doivent œuvrer à la réduction et l'élimination VAWG.

 

 

Ressources complémentaires

Pour des informations complémentaires sur les conséquences des VFFF dans les situations de conflit, voir par exemple:

  Amnesty International. 2004. Soudan (Darfour) Le viol : une arme de guerre. La violence sexuelle et ses conséquences. AI Index : AFR 54/076/2004. Disponible en français.

Amnesty International. 2004. Rwanda. « Vouées à la mort », les victimes de viol atteintes par le VIH/sida. AI Index : AFR 47/007/2004. Disponible en français.

Amone-P’Olak, K. 2005. Psychological impact of war and sexual abuse on adolescent girls in Northern Uganda [L’impact psychologique de la guerre et des abus sexuels sur les adolescentes dans le nord de l’Ouganda]. Intervention, 3 (1), 33 – 45. Disopnible en anglais.

Egeland J. 2005. Health in emergencies: Women's health in crises. [La santé dans les situations d’urgence: la santé des femmes durant les crises. WHO/Health in Emergencies.

Graça Machel. 1996. L’impact des conflits armés sur les enfants.Disponible en français.  

Josse, E. 2010. « Ils sont venus avec deux fusils »: les conséquences des violences sexuelles sur la santé mentale des femmes dans les contextes de conflit armé. Revue internationale de la Croix-Rouge, 92(877), 177-195. Disponible en français et en anglais.

Klot J., DeLargy P. 2007. « Les violences sexuelles et la transmission du VIH/sida », in Les violences sexuelles : arme de guerre, entrave `la paix. Revue Migrations forcées 27: p. 23. (Centre d’études sur les réfugiés de l’Université d’Oxford et UNFPA). Disponible en français et en anglais.

Omarjee N., Lau U. 2006. Conflicts in Africa: Intersectionality of GBV and HIV/AIDS [Conflits en Afrique: intersections de la VBG et du VIH/sida]. People Opposing Women Abuse [POWA] Research Department. (University of KwaZulu Natal)Disopnible en anglais.

 Watts, C, et al (2010). Sexual violence and conflict in Africa: Prevalence and potential impact on HIV incidence [Violences sexuelles et conflits en Afrique: prévalence et impact potentiel sur l’incidence du VIH]. Sexually Transmitted Infections, Suppl 3. Disponible à l’achat en anglais.  

 Armed Conflict and Trafficking in Women: A Desk Study [Conflits armés et traite des femmes: étude documentaire]. Sonje Wolte (Eschborn : GTZ, 2004).

 ICRC.  March 2010.  'They came with two guns': the consequences of sexual violence for the mental health of women in armed conflicts.[« Ils sont venus avec deux fusils »: les conséquences des violences sexuelles sur la santé mentale des femmes dans les conflits armés] Disponible en anglais.