QUITTER LE SITE

Surveillance et suivi

  • Créer des instances nationales et régionales spécifiques, comme des bureaux du Médiateur pour les femmes, des conseils nationaux de l’égalité, des groupes de travail sur l’égalité des sexes, ou des ministères des questions féminines et de la famille pour suivre et faire état des problèmes sexospécifiques dans le système judiciaire

  • Encourager les groupes de la société civile à collaborer à l’échelle nationale et régionale pour fonctionner comme un observatoire sur les mesures judiciaires adoptées contre la violence à l’égard des femmes

  • Inciter les partenaires internationaux à participer au suivi des mesures prises par le secteur judiciaire contre la violence à l’égard des femmes et à attirer l’attention de la communauté internationale aux enjeux les plus importants dana ce domaine

  • Former des victimes de la violence et autres femmes pour leur permettre d’assurer le suivi des mécanismes judiciaires informels et des mécanismes judiciaires formels

  • Favoriser l’intensification de la recherche ciblée sur le système judiciaire, notamment pour ce qui concerne le système informel. 

 

Exemple: En Amérique latine, un certain nombre de bureaux du Médiateur pour les droits de l’homme à l’échelle nationale et à l’échelle régionale surveillent et acceptent des plaintes contre l’État liées à la violence envers les femmes. Pour une liste de ces bureaux, veuillez visiter le site Web de l’Institut interaméricain des droits de l’homme.