Secteur de la sécurité
Related Tools

Généralités

Dernière modification: December 30, 2011

Ce contenu est disponible dans

Les options
Les options
  • Les gens ont, en matière de sécurité, des besoins divers qui varient selon leur sexe, leur ethnicité, leur âge, leur orientation sexuelle, leur groupe social, leur religion et autres facteurs. C’est ainsi que les femmes sont plus exposées aux dangers de la violence domestique et les hommes à ceux de la violence mettant en jeu des armes à feu (OCDE/CAD, 2009). On peut procéder à une évaluation de ces besoins pour déterminer les lacunes dans une situation donnée et les éléments souhaitables ou moralement nécessaires (par rapport aux services disponibles, aux capacités des personnels de sécurité, aux mesures et systèmes institutionnels, etc.) (PATH, 2010).

  • Les évaluations des besoins de sécurité des femmes doivent porter aussi bien sur leurs besoins immédiats et pratiques ainsi que sur leurs besoins stratégiques dans le long terme en rapport à la fois avec les interventions de la police et avec les effets des systèmes de sécurité dans leur ensemble. Une évaluation des besoins pratiques peut porter sur l’aptitude des femmes à obtenir une protection immédiate des agressions et des mauvais traitements, l’accès aux ordonnances de protection, ainsi que sur les obstacles qui s’y opposent, tels que la crainte de déclarer les faits en raison de l’insensibilité de la police ou les pressions exercées sur les survivantes de violence domestique pour qu’elles se réconcilient avec les auteurs des actes. Une évaluation des besoins stratégiques porte sur la situation générale des femmes, par exemple sur leur insécurité due au manque de législation définissant les attributions spécifiques de la police, l’indifférence institutionnelle devant les cas de violences commises par le personnel de sécurité ou les carences des mécanismes de supervision en  place pour imposer des redditions de comptes au secteur concernant les obligations de celui-ci de protéger les droits des femmes (UNICEF, 2000). C’est ainsi qu’une évaluation des besoins de survivantes d’agressions sexuelles pourra porter sur les services fournis aux femmes et aux filles par la police lors du processus de déclaration et d’enquête, aisni que la cadre général juridique et politique relatif à l’enquête, notamment au recueil et à la consignation des preuves médico-légales. Ces évaluations peuvent être effectuées aux fins de la planification d’un programme ou de révisions. 

  • L’objet spécifique et le plan de l’évaluation doivent être précisés à titre de première étape de toute initiative en rapport avec la sécurité ou de tout examen portant spécifiquement sur les besoins de sécurité des femmes.

  • On commencera par procéder à un examen documentaire ainsi qu’à une analyse des parties prenantes appropriées et à l’identification des personnes clés à consulter. L’examen documentaire pourra aider à déterminer :

    • Le nombre des parties prenantes à interroger

    • La qualité et la nature des données à recueillir

    • La structure du rapport d’évaluation

    • Le calendrier/la durée de l’évaluation dans son ensemble (ONUDCa, 2010).