Conflit/Post-conflit
Vue d'ensemble
Recueil des données
PrésentationPrincipes généraux de programmation et réflexions
Notre partenaires
Related Tools

Le Groupe mondial de la protection

Dernière modification: July 03, 2013

Ce contenu est disponible dans

Les options
Les options
  • Le Groupe mondial de la protection (Global Protection Cluster - GPC) est l’un des 11 groupes de coordination sectoriels désignés. Principale entité chargée de la coordination des responsabilités relatives à la protection dans l’action humanitaire, ce groupe couvre une large gamme d’activités qui visent à assurer le respect des droits de toutes les personnes, quels que soient leur âge, sexe et appartenance à un groupe social, ethnique, national, religieux ou autre. Son rôle est « de diriger les activités d’établissement des normes et des politiques ayant trait à la protection, d’appuyer la mise en place d’une capacité de protection renforcée et de fournir des conseils et des appuis opérationnels lorsqu’il y est requis par les groupes de travail sur la protection au niveau des pays. Il veille également à ce que la protection soit prise en considération et intégrée dans tous les autres groupes de coordination et secteurs. (Voir le site Web de OneResponse: http://oneresponse.info/GlobalClusters/Protection/Pages/default.aspx)
  • Le Groupe mondial de la protection est présidé par le HCR, qui est l’organisme chef de file mondial pour la protection. Contrairement aux autres groupes de coordination sectoriels, il est structuré en deux volets et investi d’un double mandat : le premier volet (Groupe de la protection général) traite des interventions de protection complète et intégrées; le second volet (celui des domaines de responsabilité (DR)) traite des questions de protection spécialisées afin de faciliter une réponse interorganisations pour combler les lacunes programmatiques et géographiques dans les divers domaines spécialisés. Les responsabilités de ces domaines de responsabilité sont comparables à celles des autres groupes de coordination, à cette différence près qu’ils opèrent sous l’égide du Groupe mondial de la protection. La violence sexiste a été désignée comme l’un des domaines de responsabilité.

Extrait de GBV AoR. 2010. Handbook for Coordinating Gender-based Violence Interventions in Humanitarian Settings,  p. 36 / Guide de coordination des interventions en matière de violence basée sur le genre dans les situations de crise humanitaire, p. 67. Voir aussi IRC.