Conflit/Post-conflit
Vue d'ensemble
Recueil des données
PrésentationPrincipes généraux de programmation et réflexions
Notre partenaires
Related Tools

Cadre d’intervention d’urgence et de préparation

Dernière modification: July 03, 2013

Ce contenu est disponible dans

Les options
Les options
  • Le Groupe de la protection et de l’autonomisation des femmes du Comité international de secours (IRC) a formulé l’Initiative d’intervention d’urgence et de préparation aux urgences (Emergency Response and Preparedness Initiative - ERPI), en vue de protéger les femmes et les filles et de réduire leurs souffrances dans les situations d’urgence. Cette initiative prévoit un déploiement rapide de personnel lors des situations d’urgence, ainsi que des formations et d’autres activités de renforcement des capacités, de manière à ce que les programmes visant les VFFF puissent mieux évaluer les besoins et lancer leurs interventions en cas de crise.  L’ERPI dispense des formations régionales à Nairobi et apporte d’autres appuis par le biais du site Web du GBV Responders’ Network [Réseau des intervenants en matière de violence sexiste], où les « premiers intervenants » peuvent accéder à un appui en temps réel et à des ressources éprouvées sur le terrain fournis par le personnel technique de l’IRC ainsi que par leurs pairs.
  • L’ERPI a produit une matrice des interventions que les programmateurs devraient envisager lors des tout premiers stades des crises.  Selon ce modèle, les interventions d’urgence devraient accorder la priorité à l’accès des femmes et des filles aux services vitaux, tels que les soins de santé et les services psychosociaux, et viser à réduire immédiatement les menaces de violence. Dans certains cas, les interventions liées aux VFFF ne sont pas un programme autonome mais consistent en l’intégration des services essentiels dans un programme existant. Dans d’autres, les programmateurs de l’aide humanitaire peuvent appuyer des institutions locales ou nationales qui offrent soins et assistance aux femmes et aux filles ou fournir une assistance technique à des programmes de lutte contre les VFFF qui étaient établis avant la survenue de la crise.
  • Le modèle de programme suivant est issue des années d’expérience de l’IRC en matière de réponse aux VFFF dans les situations de crise; il s’articule en deux phases: réponse précoce à une crise aiguë (jour 0 à 10) et réponse subséquente à une crise aiguë (10 jours à 12 semaines). Ce sont là des fenêtres de réponse critiques et des périodes où les travailleurs humanitaires négligent le plus souvent les besoins et la situation des femmes et des filles.  Le modèle de programme de l’IRC peut servir de guide dans la plupart des contextes, mais il faut également l’examiner à la lumière des considérations contextuelles, de l’analyse des besoins et des services et acteurs préexistants.

Source : IRC. GBV Responder’s Toolkit.